semafo_atelier

Atelier de travail sur la chaîne d’approvisionnement de Semafo en Afrique de l’Ouest

48e Nord International – Mines et les entreprises québécoises qui ont investi dans le programme de renforcement des capacités sur une base d’affaires au Burkina Faso ont tenu un atelier de travail avec la minière Semafo sur sa chaine d’approvisionnement dans ses opérations en Afrique de l’ouest.

‘’Que ce soit en Afrique ou ailleurs dans le monde, les modèles d’affaires développés par les entreprises québécoises doivent procurer un avantage tangible pour la minière.’’

M. Richard Boisvert, directeur de la chaine d’approvisionnement et M. Jean-François Desjardins, directeur adjoint de la chaine d’approvisionnement ont partagés leurs expériences en Afrique particulièrement au Burkina Faso.

Les échanges ont mis en lumière la gestion des risques et l’importance du contrôle de la chaine logistique d’approvisionnement dans cette gestion. Semafo, comme bien d’autres minières opérant en Afrique, adresse les risques logistiques et douaniers par la prise en charge du matériel du lieu d’origine jusqu’au site minier. Combiné aux exonérations accordées par les conventions en places, le modèle d’affaire d’importer par soi-même du matériel au Burkina pour la revente n’est pas avantageuse.

Les politiques douanières sont complexes et même avec plus de 15 années d’expériences, des problèmes surviennent fréquemment et des clarifications et des échanges doivent être mis en place pour régler les interprétations d’application des codes douanier et minier.

‘’Le service après-vente, le développement de compétences et d’expertises et l’implantation de centre de maintenance eux par-contre amène une valeur ajoutée.’’

Sur le plan du développement durable et du contenu local, Semafo nous a présenté des actions concrètes mises en place pour intégrer les fournisseurs locaux dans leur chaine d’approvisionnement. En autre, les activités de transport du minerai de la fosse jusqu’au moulin et une partie du forage ont été octroyés à des entreprises locales qui ont su démontrés leur professionnalisme et leur engagement envers les standards de qualité requis pour faire affaire avec les minières.

Ces exemples de succès renforcent le principe de partenariats d’entreprises québécoises avec des entreprises locales pour le développement des affaires avec les minières mis de l’avant par 48e Nord International.

Cet atelier a permis de consolider la collaboration qui existe entre la minière Semafo, le programme de renforcement des capacités sur une base d’affaires et les entreprises québécoises

D’ailleurs Semafo fera une présentation dans le cadre de notre déjeuner-conférence qui se tiendra le 1 mai au palais des congrès de Montréal.

Cliquer sur ce lien pour plus d’informations sur cette activité

48e Nord International – Mines tient à remercie l’équipe de Semafo pour leur accueil;

M. Richard Boisvert, directeur chaine d’approvisionnement;

M. Jean-François Desjardins, directeur adjoint chaine d’approvisionnement;

Et un merci tout particulier à M. Benoît Desormeaux